A-Frame ancré dans les collines espagnoles par les architectes Cadaval et Sola-Morales

Cadaval et Sola-Morales, un studio d'architecture basé à Barcelone, a conçu une maison dans les Pyrénées comme leur dernier projet, il est situé à Canejan, un village alpin dans le nord de l'Espagne.
Cette A-frame dans les collines espagnoles est une résidence contemporaine de deux étages qui a été construite sur une base de pierre sèche déjà existante. La maison est une addition minimaliste et contemporaine à l'architecture historique environnante. Il se fond très bien grâce au toit à forte pente taillé sur la façade en pierre.

Le toit crée une silhouette saisissante et offre la possibilité d'admirer la vue imprenable sur les Pyrénées espagnoles à travers les grandes ouvertures vitrées. Il définit également la forme de l'espace à travers les fenêtres continues qui remplissent l'intérieur de lumière naturelle et offrent de superbes vues vers les montagnes au-dessus de la maison ainsi que les vallées en dessous. Les espaces inférieurs sont conçus de manière plus traditionnelle, équipés d'une grande terrasse à l'extérieur pouvant être utilisée de multiples façons.

UNE

Le projet cherche à montrer les valeurs de construction d'une vieille maison vernaculaire existante faite de pierre sèche - une technique traditionnelle dans cette zone de grande valeur tectonique. Cependant, les attributs distinctifs inhérents à cette technique de construction (compacité, grande masse, petites ouvertures, intérieurs obscurs, poids) nient l'environnement extraordinaire dans lequel il est situé: au sommet d'une montagne, avec vue sur deux vallées différentes qui sont confrontés les deux façades de la maison.

- Cadaval et Sola-Morales

A 1

Le projet élabore une série de cloisons horizontales intérieures soutenues par deux conteneurs verticaux qui se comportent à la fois comme des éléments structuraux et comme des divisions de l'espace continu. Ces éléments verticaux génèrent une continuité au sein de la maison, et permettent la possibilité de la transformer en deux maisons indépendantes. Surtout, le projet intervient en plaçant au dernier étage un grand pont continu composé de deux plans qui créent une vue du sommet de la montagne à leur intersection. Le toit ne repose pas directement sur le mur de pierre, de sorte qu'un deuxième plan longitudinal continu est créé, permettant des vues incroyables sur la vallée. La définition de la section du toit est la définition du caractère de l'espace principal de la maison.

- Cadaval et Sola-Morales

A 2

En préservant la structure d'origine et en créant une intervention minimale mais contrastée, l'idée est de générer des espaces de vie nouveaux et contemporains tout en respectant l'enveloppe historique. Dans le sous-sol de la maison, et répondant à la faiblesse structurelle d'une section du mur existant, une grande ouverture est formée dans le mur en pierre sèche. Une telle ouverture permet des vues incroyables et un éclairage naturel intérieur à un deuxième salon et salle à manger. Le reste des espaces logés dans l'ancienne enceinte ont un sens résiduel de l'ancienne construction, bien qu'ils soient disposés selon les modes de vie modernes dans une réalité architecturale plus contemporaine.

Cadaval et Sola-Morales

A 3

A 4

A 5

A 6

A 7

A 8

A 9

A 10

A 11

A 12

A 13

A 14

A 15

Que pensez-vous de cette maison A-Frame? Que penses-tu de l'équilibre dans le travail de l'architecte? Nous aimerions avoir de vos nouvelles dans la section des commentaires ci-dessous!

Loading ..

Recent Posts

Loading ..